WWII-RPG

Jeu de rôle sur la seconde guerre mondiale
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anecdotes

Aller en bas 
AuteurMessage
Werner Kempf
Unterfeldwebel
Unterfeldwebel
Werner Kempf

Nombre de messages : 79
Camp et Grade : Allemand/Unterfeldwebel
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Anecdotes   Dim 4 Sep à 6:57

Voila un petit topic qui peu raconter des anecdodes de n'importe qui, (Famille, Famille des Amis, etc...)

Voila moi j'ai une nouvelle...

Dans l'armé Canadienne, il y avait un Private nommé Ernest 'Smokey' Smith, durant les combats en Italie, Ernest a repoussé une contre-attaque Allemande a lui tout seul ! Et il a detruit 2 Char Panzer à lui tout seul ! Son heroïsme lui a valu la Croix de Victoria, qui est une des plus hautes des medailles Anglaise et Canadienne, et elle permet de prendre le Thé avec la reine d'Angleterre une fois par année. Mais malheureusement, Ernest Smokey Smith est décédé de mort naturelle en Aout dernier, Repose en Paix Ernest Sad Smile


Dernière édition par le Jeu 15 Sep à 3:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uwe Höpach
Füsilier
Füsilier


Nombre de messages : 17
Camp et Grade : Anglais
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Anecdotes   Dim 4 Sep à 15:45

Moi c'est mon grand père, il a fait la guerre du Viet Nam dans l'armée canadienne:

Ca se passe durant une opération. Lui et son groupe avançaient dans la jungle pour aller dans un village Viet, mais quand ils arrivèrent au village il tomba dans une embuscade des Viet Congs. Les Viets Congs sortaient de partout: des maisons, de la jungle, mon Grand père se cacha devant des boîtes et il essaya tant bien que mal de tirer quelque coup. Il voit son sergeant se fair toucher par une balle alors mon grand père traversa le terrain pour aller rejoindre son sergent et lanca une grenade en direction où il y avait le plus de Viet pour lui laisser le temps de dégager son sergent du combat et il l'emmena hors du combat avec le reste des troupes, alors il fut récompoensé pour sa bravoure d`avoir sauver son sergeant.Mais 1 semaine plus tard il fut blessé gravement à la jambe par un des pièges des Viet Congs, mais il vie encore.

(Si vous voulez savoir comment fini le combat et bien il apelle l`artillerie pour qu`il puisse detruire le village avec les Viet Congs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Werner Kempf
Unterfeldwebel
Unterfeldwebel
Werner Kempf

Nombre de messages : 79
Camp et Grade : Allemand/Unterfeldwebel
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Anecdotes   Jeu 15 Sep à 3:14

Ceci n'est pas une anectode, mais c'etait super, il y a eu 2 Spitfires qui survolait ma ville, puis 2 Stuka "Junker" puis un B-26 et un B-25... C'est juste pour dire que c'etait super Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom heinz

tom heinz

Nombre de messages : 35
Camp et Grade : allemand/officier
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Anecdotes d'Hitler.   Mer 12 Juil à 12:38

Adolf Hitler serait aux origines de Volkswagen et notamment de la Coccinelle. Adolf Hitler aurait rencontré Ferdinand Porsche à ce propos et lui aurait parlé d'une voiture populaire pouvant transporter 5 personnes, atteindre une vitesse de croisière de 100 km/h, consommer environ 7 litres pour 100 km et ne coûtant pas plus de 1 000 Reich Marks. Le prototype fut appelé KdF-Wagen (Kraft durch Freude).

La propagande alliée répandit l'assertion qu'Hitler n'aurait eu qu'un seul testicule. À ce propos, les Alliés chantaient « Hitler has only one ball » (Hitler n'a qu'une boule), sur l'air du Pont de la rivière Kwai.

Une rumeur récurrente prétend qu'Hitler était seulement un peintre en bâtiment ; une caricature féroce de Sennep a peut-être contribué à ancrer la légende. Il a en fait laissé des aquarelles, certes sans génie particulier, mais qui témoignent, au moins, du fait qu'il était capable d'en peindre et qu'il possédait en tout cas de très bonnes bases dans cette technique. En revanche, il se peut que pendant ses années de galère, il ait été obligé d'accepter quelques petits boulots pour survivre.

Cinquante faux Carnets d'Hitler furent publiés en Allemagne par le magazine Stern en 1983, alors qu'ils avaient été réalisés par un faussaire nommé Konrad Kujau. Paris Match acheta à prix d'or l'exclusivité pour la France…

Il est établi qu'Hitler donna des ordres spécifiques pour que Johann Georg Elser, l'auteur de l'attentat de Munich qui aurait pu le tuer ne fût ni exécuté, ni même mis dans une situation où ses jours seraient en danger. Pourquoi ? Aucun historien n'a avancé d'hypothèse.

Il donna également des ordres pour qu'un certain nombre d'Allemands juifs s'étant distingués pendant la Première Guerre mondiale ne soient pas inquiétés. Ce point était à l'origine une demande de Hindenburg. Ce point de vue est à rapprocher de la phrase de Göring, « Je suis celui qui décide qui est Juif et qui ne l'est pas. »

Hitler fit inverser le sens du svastika (croix gammée) indien, signe de vie, comme pour en retourner aussi la signification (le « Viva la muerte » des phalanges espagnoles n'était pas loin) ; on remarquera aussi que le salut que Mussolini, repris par la suite par Hitler à partir de 1926, demandait de ses troupes était exactement celui des gladiateurs de l'empire romain saluant l'Empereur avant de mourir (le fameux rite du « Ave Caesar, morituri te salutant »).

Point que certains jugent négligé par la plupart des historiens : les doctrines mystiques dans lesquelles Hitler et d'autres responsables du nazisme auraient puisé leur inspiration pour l'élaboration de la politique national-socialiste, et les rapports que le Führer aurait entrenu avec l'univers des sciences occultes.

Il est souvent fait référence au fait qu'Hitler était végétarien. Cela serait dû à une prescription d'ordre médicale (qu'il ne respectait pas à la lettre). Albert Speer et Robert Payne, deux des plus importants biographes d'Hitler démontrent dans leurs livres qu'Hitler n'était pas végétarien. S'il l'était il n'aurait pas fait bannir les organisations végétariennes en Allemagne quand il est arrivé au pouvoir. Il arrêta leurs responsables et fit cesser de paraître la principale revue végétarienne publiée à Francfort. La persécution nazie força les végétariens allemands soit à quitter le pays, soit à vivre dans la clandestinité. Dione Lucas, qui a travaillé à l’hôtel Hamburg avant la guerre se souvient comment elle devait préparer pour Hitler son plat favori: « Je ne voudrais pas vous couper l’appétit pour le pigeon rôti », écrit-elle dans son livre de cuisine, « mais vous serez intéressé de savoir que c’était le plat favori de monsieur Hitler, qui dînait à l’hôtel très souvent ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anecdotes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdotes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs du passé - anecdotes familiales
» Anecdotes culinaires
» Anecdotes bizarres
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)
» Connaissez-vous les malades célèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWII-RPG :: WWII-RPG :: Le Café-
Sauter vers: